LES PEINTRES DE L'AIR

UN DROIT DE SIGNATURE

Signature.png

Le titre accorde à l'artiste le droit d'ajouter les ailes et l'étoile distinctive à sa signature.

Le titre de peintre de l'Air et de l'Espace, plus connu sous le titre de peintre de l'Air, est accordé par le ministre français des Armées aux artistes consacrant leur talent à l'aéronautique et à l'espace.

Les artistes pouvant obtenir ce titre peuvent être peintres, illustrateurs, dessinateurs, graveurs, sculpteurs ou photographes.

UN TITRE HONORIFIQUE

armée_de_l'air_logo_2.png

ROLE D'AMBASSADEUR

 

Les peintres de l'Air et de l'Espace sont membres de l'Armée de l'Air,  rattachés à la délégation au patrimoine de l'Armée de l'Air.

Au travers de leurs oeuvres, les peintres de l'Air contribuent à son rayonnement.

Peintre de l'air Logo.png

L'INSIGNE

Comme tout membre de l'Armée, les peintres de l'Air arborent un insigne.

Elaboré par le peintre de l'Air Pierre-André Cousin, l'insigne des peintres de l'Air a été homologué en 2019, sous le numéro A1495.

pae logo.png

L' ASSOCIATION

Une association des peintres de l'Air et de l'Espace a été créée en 1987, afin de s'occuper de l'organisation d'activités et d'expositions, en dehors du cadre et de l'initiative de l'Armée de l'Air.

armée_de_l'air_logo_2.png
Peintre de l'air Logo.png
pae logo.png

Comment je suis devenu peintre de l'Air et de l'Espace

À l’été 2015, j’avais réalisé environ 10 toiles, dont quelques aéronautiques. J'ai commencé à publier mes toiles sur les réseaux sociaux, sans prétention, juste pour me faire une idée de l’avis des gens. Assez rapidement, des commentaires très encourageants et stimulants m'ont été adressés, m'invitant à poursuivre dans ma lancée.

Un jour, on m'a demandé si j'étais « peintre de l’Air ».

Je me suis renseigné et là, les astres se sont alignés. Alors même que je découvrais l’existence d’un corps d’artistes reconnu officiellement (et titré) par l’Armée, un concours d’admission était en cours. Il fallait constituer un dossier avec (entre autres) les photos d'une vingtaine d’œuvres à caractère aéronautique. J’en avais alors une grosse quinzaine : j’ai tenté le coup.


Moins d’un an et une première pré-sélection plus tard, j’obtenais du jury le premier agrément au titre de peintre de l’Air et de l’Espace, le 12 septembre 2017, le jour même de mes 29 ans, et à peine 3 ans après avoir touché les pinceaux pour la première fois.

Je suis à ce jour le plus jeune peintre de l'Air en exercice.

Les 2 toiles présentées au jury final en 2017

Pour aller plus loin